Bonjour à tous,

après ce long silence, et une fin d'année très chargée (avec entre autres, le retour d'Australie), voici quelques nouvelles pour mes projets.

Les outils

J'attendais mon retour en France pour organiser un peu la gestion des projets, et ouvrir les dépôts au public, c'est désormais chose faite. J'ai passé pas mal de temps à tester et installer de nombreux outils, dont les liens suivent:

  • Un wiki est disponible (http://wiki.goffi.org), qui servira principalement à la documentation, autant pour l'utilisateur final que la documentation technique. Même si la documentation est son intérêt principal, tout sujet touchant de prêt ou de loin aux projets y auront leur place. Chacun peut y contribuer, et il est disponible pour le moment en français et en anglais.
  • Les dépôts Mercurial sont désormais publics et disponible à http://repos.goffi.org . Ceci devrait faciliter les contributions et le suivi des développements
  • Un bugtracker, et le plus connu en l'occurrence: Bugzilla est disponible à http://bugs.goffi.org . J'y attends aussi vos suggestions pour des fonctionnalités que vous aimeriez voir implémentées.
  • un serveur ftp public: vous trouverez la dernière version et toutes les précédentes sur ftp://ftp.goffi.org
  • des listes de diffusion (http://lists.goffi.org): aucune n'est créée pour le moment, mais l'infrastructure est en place pour créer une liste pour les développeurs et/ou utilisateurs si le besoin s'en fait sentir.

Les projets vont ainsi pouvoir s'ouvrir vraiment à contribution.

Les projets

Au niveau des projets en eux-mêmes, quelques nouveautés.

SàT

Salut à Toi dispose enfin d'un script d'installation, qui simplifie énormément la tache. Sous une Ubuntu ou dérivée par exemple, avec une installation fraîche de la dernière version stable, il suffit de faire:

sudo apt-get install python-pip python-dev
sudo pip install "ftp://ftp.goffi.org/sat/sat.tar.bz2"

Vous aurez plus de détails sur la page du wiki: http://wiki.goffi.org/wiki/Salut_à_Toi

D'autre part, les widgets pour Urwid (la bibliothèque qui permet de faire une interface pour un terminal) ont été mis dans un projet séparé sous LGPL à la demande du développeur principal d'Urwid. C'est ainsi que Urwid's SàT extensions suit sa propre voie (bien que toujours lié à SàT).
Enfin, la numérotation suit désormais un schéma standard; à savoir Version_Majeure.Version_Mineure.Incrément + une éventuelle lettre pour les versions particulières (D pour version de dév par exemple).

gcp

Pas de nouveauté de mon côté sur gcp, mais une très agréable surprise: j'ai reçu un mail d'un mainteneur Debian m'indiquant que mon projet était en voie d'intégration à cette magnifique distribution (cf le dépôt git). Ceci dit cela devrait prendre un peu de temps car il y a des vérifications à faire (en particulier au niveau de la licence) pour confirmer que ça correspond aux critères de Debian. Ça fait un petit quelque chose de voir mon premier projet (même si c'est un petit :) ) intégrer cette distribution majeure et collaborative, qui met l'accent sur les libertés des utilisateurs. Un grand merci à Thomas Preud'homme pour cela.
D'autre part, quelques patchs ont été fait pour l'occasion, avec en particulier une manpage (page de manuel Unix), que je n'ai malheureusement pas encore eu le temps d'intégrer, mais ça viendra.

urwid-satext

De la même manière que SàT, la nouvelle bibliothèque Urwid's SàT extensions est facile à installer. Les commandes sont similaires:

sudo apt-get install python-pip python-dev
sudo pip install "ftp://ftp.goffi.org/urwid-satext/urwid_satext.tar.bz2"


J'en ai profité pour mettre un petit exemple montrant comment afficher une boite de sélection de fichiers. D'autres suivront.

lm

List Movies lui n'a pas bougé du tout, si ce n'est qu'il a aussi profité de l'infrastructure mise en place. J'ai eu un patch il y a un moment que je n'ai même pas encore eu le temps de regarder, j'essaierai de trouver du temps à lui consacrer mais ce n'est vraiment pas évident.


La suite

Maintenant que la grosse et nécessaire étape de l'infrastructure est faite, le code de SàT lui même va pouvoir retrouver un peu plus d'attention. Il manque encore un système de tests, que je mettrai en place tôt ou tard.
Dans l'immédiat, j'ai quelques fonctionnalités en tête dont je parlerai j'espère très bientôt (nouvelle interface), et y'a pas mal de code a améliorer, en particulier au niveau de la copie. J'espère que les scripts d'installation et les outils mis en place permettront à un peu plus de monde d'essayer tout ça et de commencer à reporter les bogues.