goffi goffi
later message older message

Installer une instance de Libervia (SàT) en moins de 10 min

Bon avouons le tout de suite, je triche, 2 fois. La première c'est que nous allons utiliser les images Docker autrement dit des versions pré-installées et qui facilitent la vie. La deuxième c'est que quand je dis « moins de 10 min », je ne compte pas le temps de téléchargement de ces images, qui peut bien évidemment varier selon la vitesse de votre connexion.

Ceci dit, voyons comment avoir une instance de Libervia, l'interface web du projet « Salut à Toi », fonctionnelle de manière triviale. Pour mémoire il s'agit d'un outil de communication (d'aucuns parlent de « réseau social ») basé sur le protocole standard et ouvert « XMPP », et donc compatible avec la multitude de logiciels déjà existants.

Préparatifs

Docker

Il vous faut essentiellement avoir Docker installé sur votre machine. Sur une Debian ou dérivée (Ubuntu, Linux Mint – attention dans ce dernier cas, elle a récemment été compromise –, etc) il suffit de faire :

# apt-get install docker.io

En tant que root (c.-à-d. précédez de « sudo » si nécessaire). Dans les autres cas, reportez-vous à la documentation officielle.

Il faut ensuite vous ajouter au groupe « docker », ce qui devrait pouvoir se faire avec

# adduser <votre_nom_d_utilisateur> docker && newgrp docker

Ou, si vous avez sudo installé et configuré (c'est le cas sur Ubuntu par exemple):

# sudo adduser $(whoami) docker && newgrp docker

À partir de maintenant, il n'est plus besoin d'être root, vous pouvez faire la suite avec votre utilisateur normal, qui vient d'être ajouté au groupe « docker ».

libervia_cont.sh

La deuxième chose à faire est d'installer le script libervia_cont.sh qui aide grandement à la gestion des conteneurs de Libervia. Pour cela, il suffit d'entrer :

wget https://repos.goffi.org/sat_docs/raw-file/tip/docker/libervia_cont.sh && chmod a+x libervia_cont.sh

(si wget n'est pas présent, installez-le, par exemple avec « apt-get install wget »)

Lancement

Pour lancer Libervia, il vous faut maintenant entrer :

./libervia_cont.sh

Et c'est tout ! Si si, je vous assure, le script et Docker se chargent de télécharger les images (ce qui peut prendre un peu de temps selon votre connexion) et de les lancer, À la fin, vous allez voir une liste de ports s'afficher, en particulier vous devez avoir une ligne qui ressemble à :

port 8080 (HTTP):                       0.0.0.0:32771

Le numéro à la fin est le port choisi par Docker pour accéder à Libervia via HTTP, il vous suffit d'ouvrir votre butineur sur http://localhost:32771 (en remplaçant 32771 par le port que vous avez bien sûr) et vous devriez voir apparaître la page d'accueil de Libervia. Le serveur n'est accessible qu'après quelques secondes.

Libervia login

Plutôt simple non ? Bon comme c'était trop facile, voyons voir comment configurer tout ça.

Configuration

ports

Une des options les plus importantes est l'option -p, qui permet de lancer Libervia avec des ports fixes, ainsi vous pourrez atteindre Libervia sur le port 8080 et non un port qui change à chaque lancement.

Vous pouvez spécifier des ports différents grâce aux variables d'environnement SAT_CONT_PORT_xxxxxxxx est le port que vous voulez remplacer. Ainsi si vous voulez utiliser les ports 80 et 443 qui sont les ports standard HTTP et HTTPS, plutôt que 8080 et 8443, il vous suffit de faire, avant de lancer libervia_cont.sh :

export SAT_CONT_PORT_8080=80
export SAT_CONT_PORT_8443=443

nom de domaine

Si vous avez déjà votre nom de domaine (l'obtention d'un nom de domaine et sa configuration dépassent le cadre de cet article, mais les explications ne manquent pas sur le web), vous pouvez le spécifier avec l'argument -d ou avec la variable d'environement SAT_CONT_DOMAIN, exemple :

export SAT_CONT_DOMAIN=goffi.org

éditer les fichiers

Vous pouvez éditer le fichier de configuration de SàT/Libervia en tapant simplement

./libervia_cont.sh config

De même, pour éditer la configuration du Prosody intégré, faites

./libervia_cont.sh config prosody

Sauvegardes

Le script gère également les commandes de sauvegardes. Pour faire une sauvegarde, il suffit de taper

./libervia_cont.sh backup

Ceci crééra un fichier sat_data_backup_<date_de_sauvegarde>.tar.gz. Pour le restaurer plus tard, vous n'aurez qu'à faire

./libervia_cont.sh restore sat_data_backup_<date_de_sauvegarde>.tar.gz

À suivre…

Cet article est le premier d'une petite série où je vais vous expliquer comment mettre en place et publier dans un blog comme le mien (qui tourne désormais avec SàT/Libervia) grâce à ce que nous venons d'installer. La prochaine fois (demain ?) j'expliquerai la configuration avancée (certificat personnalisé, lancement automatique).

Si vous parlez anglais, l'utilisation des images Docker et du script libervia_cont.sh sont documentés sur le wiki.

Nous aimerions beaucoup faciliter l'installation de Libervia avec d'autres méthodes, par exemple avec des scripts pour YunoHost, un peu d'aide serait très appréciée, car nous sommes déjà bien chargés. Si vous pensez pouvoir participer, venez en discuter sur le salon sat@chat.jabberfr.org.

N.B. : comme vous l'avez vu l'image contient un serveur XMPP (Prosody) pré-configuré pour simplifier l'installation. Cependant Salut à Toi et donc Libervia marchent bien évidemment avec tout autre serveur (les fonctionnalités seront juste adaptées selon ce qui est disponible), et vous pouvez créer un profil externe, sur un autre serveur (vous pouvez même entrer directement un jid et un mot de passe existant dans Libervia). Il est probable qu'il existe de futures variantes de ces images sans serveur XMPP pré-installé, ou avec un autre.

Super ! Un petit « hic » : docker ne s'installe pas (encore) sur les mini-serveurs come OLinuXino ou Raspberry Pi. Ou bien il faut bidouiller, il y a quelques procédures qui trainent sur Internet... ceci dit l'installation normale sans Docker fonctionne bien, c'est juste que ca demande un peu plus de temps. Le compte avec lequel je poste ici est connecté sur une instance de Libervia qui tourne sur un serveur maison OLinuXino.
Powered by Salut à Toi
Subscribe to this news feed Atom feed